AccueilLe bonoboLe sanctuarieEducationFuturEthologieNos publicationsGalerie photoActualitesNos sponsorsLiens

Qui sont les bonobos?

bonobos_chimpanzees Si vous savez ce qu’est un bonobo ou si vous pouvez distinguer un bonobo d’un chimpanzé, alors vous faites partie d’une minorité rare d’initiés.

Peu de gens savent que nous avons un proche cousin autre que le chimpanzé. Comme les chimpanzés, les bonobos partagent 98,7% de notre patrimoine génétique. Dans l’ordre des mammifères, cela vous choque–t–il de penser que nous sommes l’un des leurs, ou qu’ils sont presque des nôtres?

Les chimpanzés et les bonobos se ressemblent beaucoup. Mais si vous les observez attentivement, vous verrez que les bonobos sont un peu plus petits et plus sveltes, qu’ils ont les lèvres roses, la face noire, et une séduisante coiffure avec des favoris et de longs cheveux noirs bien séparés par une raie au milieu.

Les deux premiers orteils des bonobos sont légèrement palmés. Si les chimpanzés ont la voix grave et criarde, celle des bonobos est haut–perchée. Les seins des mères bonobos sont très semblables à ceux des femmes.

Les quatre grands singes - Le saviez-vous ?
3 des 4 Grands Singes se trouvent en RDC
- le gorille (des plaines et des montagnes)
- le chimpanzèe
- le bonobo, espèce unique à notre pays.
Le 4ème Grand Singe, l’Orang-Outang, ne vit qu’en Asie.

Le bonobo, 100% Congolais

 

Le bonobo ou Pan paniscus est un espèce endémique à la seule République Démocratique du Congo (RDC, ancien Congo Belge puis Zaire, souvent appelée “Congo–Kinshasa” pour la différentier du “Congo–Brazzaville” voisin). Il vit au plus profond de la forêt du bassin du Congo, dans une zone de forêt marécageuse située entre le fleuve Congo au nord et les rivières Kasai et Sankuru au sud.

Le bassin du Congo couvre la deuxième forêt tropicale humide de la planète. Grand comme cinq fois la France, la RDC compte environ 86 millions d’hectares de forêt équatoriale, la moitié de son territoire. Elle abrite une biodiversité importante, avec des espèces de faune et de flore rares et des plus diversifiées – gorilles, éléphants des forêts, okapis et bonobos sont parmi les espèces les plus emblématiques. La forêt congolaise est une ressource vitale, tant pour l’environnement que pour les populations locales. Près de 40 millions de congolais dépendent d’elle pour pourvoir à leurs besoins. Une forêt partiellement classée au patrimoine de l’UNESCO et qui joue un rôle essentiel dans l’équilibre de la planète.


La coalition des femelles − sexe et paix

 

Lorsque vous commencez à mieux les connaitre, vous réalisez qu’il n’y a pas plus différent d’un chimpanzé qu’un bonobo. C’est aussi le comportement du bonobo qui est unique. Le bonobo est un grand pacifique et ce sont les femelles qui font régner la paix. Les actes et jeux sexuels font partie intégrante de son quotidien. Peu importe votre âge ou votre sexe – si vous êtes un bonobo, le sexe joue un rôle capital dans votre vie sociale et dans la préservation de la paix au sein de votre communauté. Ce qui importe le plus dans une communauté bonobo, c’est la sérénité et le plaisir d’être “heureux” ensemble. La tranquillité !

Porquoi les bonobos sont –ils en danger?

(Below) Les bonobos sont souvent victimes du trafic de viande de brousse. Les pièges peuvent infliger des blessures graves.
bonobos_chimpanzees

Notre plus proche cousin est en danger d’extinction. Estimés à environ 100.000 individus dans les années 1980, les sources les plus sérieuses estiment qu’il n’y aurait plus que 5.000 à 20.000 bonobos restant à l’état sauvage – guère plus que la population d’une bourgade ou d’une petite ville de province...

Le biotope des bonobos, longtemps protégé par l’inaccessibilité de sa forêt, est menacé par le braconnage et la déforestation, résultats de plus de 10 ans de conflits violents et meurtriers. Les déplacements de population fuyant les combats ou à la recherche de quoi survivre ont érodé les tabous ancestraux protégeant les bonobos, tandis que la présence de soldats armés mais trop souvent impayés a favorisé la recrudescence de la chasse et du trafic d’espèces protégées...

Protégé par les lois congolaises et par la Convention de Washington (CITES), le bonobo est pourtant toujours victime du trafic de viande de brousse et des braconniers. Lorsque la maman est tuée pour sa viande, le bébé orphelin est vendu sur les marchés et dans les rues de Kinshasa comme animal de compagnie. Et c’est là qu’intervient Lola ya bonobo.

Avec la paix récemment retrouvée, la prochaine décennie sera cruciale pour convaincre la nouvelle génération de congolais de contribuer à la survie de l’espèce.